ArnaudBarras.ch ArnaudBarras.ch

ArnaudBarras.ch

Critical, creative and digital writingEcriture critique, créative et numérique

 ? 𝞪/A
1 33 2018vivant  

Apprendre à vivre

J'aime imaginer que la vie est un apprentissage constant. Vivre, c'est acquérir l'expérience qui fait de nous un meilleur vivant; c'est accepter qu'on peut toujours savoir plus, savoir mieux. Vivre, c'est apprendre à savoir être, à savoir faire, à savoir dire, à savoir comprendre; c'est avoir la sagesse d'accepter qu'on est perfectible. Vivre, c'est plutôt apprendre à vivre. Des fois, en apprenant à vivre, on fait face à des écueils, on se prend les pieds dans le tapis, on s'embourbe, on trébuche, on vacille, et parfois il arrive qu'on tombe et qu'on ne se relève pas tout de suite. Mais on se relève, on continue à avancer, on refuse de se laisser bouffer, on refuse de se laisser aller, on refuse de pleurer sur son sort car les sorts n'influencent que ceux qui y croient... Apprendre à vivre, c'est aussi apprendre à dire et à comprendre. C'est apprendre à s'exprimer et à interpréter. Après tout, on est, nous les humains, des êtres communicants. J'aime croire qu'apprendre à communiquer fait de nous des meilleures personnes. On n'est jamais tout seul, ou alors on est triste, et donc vivre c'est aussi vivre avec les autres. J'aime imaginer que la vie est un apprentissage constant, un travail sur soi et sur les autres qui ne s'arrête pas à la tombée de la nuit ou au lever du jour, mais qui se manifeste dans nos faits et gestes jusqu'à nous rendre fous... ... de la vie!
J'aime imaginer que la vie est un apprentissage constant. Vivre, c'est acquérir l'expérience qui fait de nous un meilleur vivant; c'est accepter qu'on peut toujours savoir plus, savoir mieux. Vivre, c'est apprendre à savoir être, à savoir faire, à savoir dire, à savoir comprendre; c'est avoir la sagesse d'accepter qu'on est perfectible. Vivre, c'est plutôt apprendre à vivre. Des fois, en apprenant à vivre, on fait face à des écueils, on se prend les pieds dans le tapis, on s'embourbe, on trébuche, on vacille, et parfois il arrive qu'on tombe et qu'on ne se relève pas tout de suite. Mais on se relève, on continue à avancer, on refuse de se laisser bouffer, on refuse de se laisser aller, on refuse de pleurer sur son sort car les sorts n'influencent que ceux qui y croient... Apprendre à vivre, c'est aussi apprendre à dire et à comprendre. C'est apprendre à s'exprimer et à interpréter. Après tout, on est, nous les humains, des êtres communicants. J'aime croire qu'apprendre à communiquer fait de nous des meilleures personnes. On n'est jamais tout seul, ou alors on est triste, et donc vivre c'est aussi vivre avec les autres. J'aime imaginer que la vie est un apprentissage constant, un travail sur soi et sur les autres qui ne s'arrête pas à la tombée de la nuit ou au lever du jour, mais qui se manifeste dans nos faits et gestes jusqu'à nous rendre fous... ... de la vie!