ArnaudBarras.ch ArnaudBarras.ch

ArnaudBarras.ch

Critical, creative and digital writingEcriture critique, créative et numérique

 ? 𝞪/A
9 70 2015maillage-du-genevois  

Elles peuplent nos airs

Tout est dans le rythme et la cadence; tout est dans la suite répétée de pas. La boucle kinésique s'entrevoit sur la carte, mais elle ne s'apprécie réellement que dans les jambes, en mouvement. Aujourd'hui, la course se termine dans le fossé. Ma vision se réduit, et je vois des points blancs qui dansent sur le paysage, le rongent lentement, et tels des barbelés rouillés par la bise, me piquent la peau du bout des doigts. Les particules fines qui peuplent nos airs, et polluent nos corps de poussière souterraine, construisent des routes dans nos poumons, et des barrages dans nos veines. On est colonisé par les machines du moderne, qui nous renvoient à nos erreurs et à notre arrogante fierté. Lors de cette course-à-pied je perds pied et me noie dans l'invisible manteau gazeux. La chaleur se transmet de mes jambes aux poumons. Mes poumons carbonisent en une craie noire, qui de l'intérieur impose sa marque sur mon corps. Les sigles du moderne nous marquent au fer rouge. Nous sommes devenus le bétail d'une colonisation manquée. Les enjeux globaux qui nous effraient tant et nous perdent en conjectures vaseuses, nous font oublier la réalité du ici-maintenant, et nous embourbent dans un discours de l'urgence affolant. Il revient à tout à chacun de se réveiller du rêve technologique, et d'enfin faire face aux matériaux qui nous déciment. Soufflons tous à l'unisson sur les chandelles qui se consument dans nos villes. Eteignons l'incendie avant qu'il nous brûle de l'intérieur.