ArnaudBarras.ch ArnaudBarras.ch

ArnaudBarras.ch

Critical, creative and digital writingEcriture critique, créative et numérique

 ? 𝞪/A

Esprit critique et enseignement

Un des défis de l'enseignement secondaire est d'instiller aux apprenants une envie de voir plus loin que le bout de leur nez, d'oser mettre en doute les biais, stéréotypes, dogmes et autres doctrines qui ont été naturalisés tout au long de l'histoire. Savoir remettre en cause les partis pris est la condition fondamentale de l'innovation. Par conséquent, l'esprit critique est un vecteur de changement intellectuel nécessaire à nos sociétés qui peuvent parfois paraître sclérosées. On se retrouve donc face à un paradoxe, car comment donner l'envie aux apprenants de déconstruire lorsqu'on est dans une posture d'autorité? Là est tout le problème de l'enseignant: il doit en même temps faire assez autorité pour qu'on le prenne au sérieux sans toutefois imposer sa perspective au risque de créer une opposition de principe. Le juste milieu réside, à mon sens, dans la conviction intrinsèque de l'enseignant que ce qu'il fait importe et dans la nécessité qu'il a de se montrer humble en se montrant tel qu'il est: un humain doté d'émotion, doué d'intelligence, capable d'entendre les retours et les critiques, de les prendre en compte, et non seulement d'être un ressort aveugle et sans âme d'une machine administrative de l'éducation publique. C'est donc bien l'aspect affectif et relationnel qui peut être le pont entre la posture d'autorité et la nécessité de déconstruire les préceptes de la société. Cultiver cette dimension doit donc être au premier plan de la pratique de notre profession.