ArnaudBarras.ch ArnaudBarras.ch

ArnaudBarras.ch

Critical, creative and digital writingEcriture critique, créative et numérique

 ? 𝞪/A
9 80 2018  

La vérité

C'est une de mes préférées, la vérité. J'ai passé presque la moitié de ma vie à la réduire en cendre, car le rapport de la vérité à l'humain c'est celui d'une forêt californienne sèche à une cigarette mal éteinte jetée nonchalamment par un adolescent prépubère. Mais c'est bien plus que cela, la vérité: elle est aussi le voile qu'on se met devant les yeux et qui filtre les rayons du monde alentour, nous plongeant dans une pénombre indiscriminante, un peu comme le ferait la fumée d'un gros incendie de forêt... Imaginez un arbre millénaire, sacré pour les êtres le côtoyant, source de vie pour les organismes y orbitant. Imaginez cet arbre dans une usine à charbon au Wyoming, brûlant de mille feux pour alimenter des usines sidérurgiques dépassées. C'est ça, la vérité! La faucheuse emportant tout sur son passage, malgré les appels des pacifistes, des écologistes, des penseurs, des rêveurs. La vérité emporte tout sur son passage, oui, n'ayons pas peur de le répéter; et elle le fait telle une lave torrentielle suprême s'abattant sur un village valaisan et soufflant chaque mayen comme s'ils étaient d'allumettes. La vérité c'est chacune de ces images à la fois, car la vérité transcenderait le sujet observant, dit-on, transcenderait le langage, susurre-t-on dans certains cercles bien trop ouverts. Mais rien ne la transcende, la vérité, car elle brûle tous ceux qui s'en approchent et les réduit en flocons de cendre à peine leurs intentions dévoilées.