ArnaudBarras.ch ArnaudBarras.ch

ArnaudBarras.ch

Critical, creative and digital writingEcriture critique, créative et numérique

 ? 𝞪/A
3 92 2013idees-australiennes  

Multiplicités

Le monde ne peut être expliqué; il ne peut être qu'approximé. Chaque tentative visant à déterminer la nature exacte du monde et de la vie se heurte au mur de l'impossible. Nous comprenons en simplifiant. Il faut se l'avouer, et l'accepter. Votre monde n'est pas le mien; votre interprétation du monde est vôtre et n'est pas mienne. Cependant, votre interprétation et la mienne, votre monde et le mien, votre vie et la mienne font partie de ce tout que les physiciens tentent d'expliquer, sans pouvoir le faire. Il faut l'accepter. Nous faisons partie d'un monde complexe, qu'on ne peut observer sans influencer. Notre monde est composé de multiples strates qui interagissent ensemble; il est polysémique, polyvocal; il est irréductible et indissociable. Parmi tous ces éléments constitutifs et interactifs, il y en a qu'on ne pourra jamais discerner, jamais objectifier ni mentaliser. Ces vides de signification doivent faire partie de notre interprétation du monde. J'entends qu'il faut les embrasser, les internaliser, au lieu de les rejeter et de les oublier. Cette multiplicité polysémique et polyvocale, composée d'éléments manifestes et d'éléments cachés, est ce qui fait la richesse de notre monde, de notre vie. Tout ce qui permet de l'approcher est à chérir et apprécier. C'est dans cette optique que j'écris, et il semblerait désormais, que je vis! L'optique de comprendre qu'on ne comprend pas, de voir qu'on ne voit pas tout, de réaliser qu'on ne réalise pas grand-chose. L'optique d'accepter l'inacceptable: le monde ne peut être expliqué il ne peut être qu'approximé il faut l'accepter